jump to navigation

«Regardez le pays depuis l’espace, vous comprendrez tout le problème» January 23, 2010

Posted by usavelife in Haiti.
add a comment

«Regardez le pays depuis l’espace, vous comprendrez tout le problème», explique Roger Noriega. Les photos satellites d’Hispaniola, l’île que se partagent Haïti et la République dominicaine, montrent des forêts vertes côté dominicain et des collines nues, déforestées, côté haïtien. Les glissements de terrain et les maisons qui s’effondrent, c’était déjà la routine en Haïti avant la catastrophe. Les lois pour empêcher l’érosion et les règles de construction censées éviter que des bâtiments bancals ne voient le jour ont été ignorées. Les quartiers pauvres branlants de Port-au-Prince ont été bâtis sur des collines raides et instables. Quand ils se sont écroulés, ils se sont écroulés complètement.

(Source : Yahoo news)

Advertisements

Bienvenue January 17, 2010

Posted by usavelife in Haiti.
1 comment so far

De 2010 à Haïti a été un tremblement de terre de magnitude 7,0 Mw catastrophique tremblement de terre centrée à environ 25 kilomètres (16 miles) à l’ouest de Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, frappant à 16:53:10 heure locale (21:53:10 UTC) le mardi, 12 Janvier 2010.  Le tremblement de terre survenu à une profondeur de 13 kilomètres (8,1 mi). Le United States Geological Survey a enregistré une série d’au moins 33 répliques, quatorze d’entre eux entre les magnitudes 5,0 et 5,9.

Les scientifiques prédisent que ces se poursuivre pendant au moins deux semaines après l’événement initial. La Croix-Rouge internationale estime que près de trois millions de personnes ont été touchées par le séisme,  et le ministre haïtien de l’Intérieur estime que près de 200.000 sont mortes à la suite de la catastrophe, dépassant les estimations antérieures de la Croix-Rouge 45,000-50,000.  Plusieurs personnalités publiques sont parmi les morts.

Le séisme a causé des dommages importants à Port-au-Prince. Les sites les plus importants ont été considérablement endommagés ou détruits, y compris le Palais présidentiel (le président René Préval a survécu), l’édifice de l’Assemblée nationale, le Port-au-Prince, la cathédrale, et la prison principale. Pour aggraver la tragédie, la plupart des hôpitaux de la région ont été détruits. L’Organisation des Nations Unies (ONU) a signalé que le siège de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH), situé dans la capitale, s’était effondrée et que la mission en chef, M. Hédi Annabi , et son adjoint ont été confirmés morts.  Elisabeth Byrs de l’ONU a appelé la pire des catastrophes des Nations Unies a connu parce que les structures organisationnelles de l’ONU en Haïti et le gouvernement haïtien ont été détruits. Bien que l’allégement fournitures commencé à arriver à l’aéroport local, peu après la catastrophe, la distribution lente et le nombre important de personnes touchées créé des problèmes de troubles civils .

N.B.: Source du texte : http://en.wikipedia.org/wiki/2010_Haiti_earthquake (Il faut pas réinventer la roue, wikipeida a fait une bonne description  et nouson le partage. Merci.)